Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 janvier 2009 5 09 /01 /janvier /2009 13:55

Petit journal d’une femme inactive ! (jan 2009)

 

 

Candeloro….Bonaly n’ont plus qu’à se rhabiller !!

 

La France subit, en ce début d’année 2009, un froid digne du réchauffement climatique dont on nous rabat les oreilles !

Neige, verglas, froid intense…un vrai festival…du moins pour notre pays tempéré…-10 °C sur Paris et sa région… !

Enfin, les trajets école/maison ont repris, les vacances sont terminées!

17h, retour vers la maison, il neige toujours, des flocons plus gros, plus épais, c’est beau, mais sur la route le plaisir est discutable!!

Habitant sur un coteau…le quartier n’est que montés et descentes….parfait pour le ski mais le C8 a choisi une autre activité… ?

 

Première descente.

Les premiers participants commencent l’échauffement…des glissades d’une lenteur vertigineuse et des zigzags …que l’on pourrait penser contrôlés…

Plaque de verglas à l’horizon….c’est à mon tour de ralentir… descente, tournant, contre braquer une fois, deux fois, trois fois….marche arrière pour ralentir la descente…petit sursaut , juste comme il faut…et ouf, on  s’arrête…on repart lentement, c’est bon, première petite pirouette réussie….

Mais ce n’était que le début ...le gala de patinage artistique allait réellement débuter !

En figure libre se présente…une petite rue, non dégagée mais plate…lente avancée, pas de soucis majeurs…réception impeccable !

Les figures imposées sont nombreuses et plus difficiles…nous y voilà…

 

La dernière montée…

Avant le dernier tournant…

Avant la dernière descente….

Avant la maison….

150 m maximum à parcourir …distance raisonnable en temps normal, mais pas sur 4 roues en guise de patin !

 

Un autre candidat passe devant nous, observation calme et attentive de sa montée…bonne condition physique, tout se présente plutôt bien pour lui, but à atteindre dans cette compétition…faire aussi bien !

Mais, malheureusement, il y a souvent un mais…au bout de cette rue…un angle à 90°…là, le manque d’entrainement va peut-être faire la différence…

Prenant notre courage à deux mains…on monte…et comme on pouvait s’y attendre… le tournant est périlleux, prit en douceur, très en douceur…la glisse inévitable  vers le trottoir…un essai, deux essais, toujours le même résultat…ouille, le jury va être sévère, pour un double axel ou un salto arrière…on n’est pas encore prêt !

 

Mais nous ne sommes pas seul…quelqu’un attend sur la droite, pour prendre la route que nous occupons…peut-être est-ce un grand grenoblois qui sait parfaitement maîtriser la conduite sur glace !

Je sors  et pars en quête d’informations et de conseils…où est mon entraineur, je n’ai pas pris mon EPO, mon oreillette doit être en panne, plus aucun écran de contrôle….. je suis perdue !!!

Mais à la place du grand grenoblois attentif et connaisseur, je vois au volant une jeune femme, les yeux écarquillés et agars…je tente tout de même….

-        Madame, je suis coincée, je glisse, je ne sais pas quoi faire, lui dis-je !

-        Moi non plus…je voudrais trouver une place et ne plus bouger….

 

Dommage, du point de vu technique, elle ne m’aidera pas …mais m’averti tout de même de ce qui se trame dans mon dos, son index se tend, deux mots sortent de sa bouche….

-        Votre voiture, crie-t-elle !!!!

 

Je me retourne et aperçois ma voiture qui a décidé de retourner dans les vestiaires…compétition peut-être trop difficile, mais sans en référer à personne…et surtout pas moi !

L’air de rien, elle commence lentement à redescendre la côte……

Quatre enfants sont à l’intérieur, mon cœur bondit aussi rapidement que mes pieds, sans pour autant négliger les plaques de verglas qui pourraient me faire tomber…équilibre parfaitement maîtrisé…

Je réussi à rejoindre l’habitacle…

-        Maman, on préfèrerait que vous restiez avec nous….me crient en cœur, les enfants !

-        Moi aussi…leur murmurais-je, mais c’est bon de  se sentir soutenu !

 

Ce n’est pas terminé…les épreuves continues…

Frein à main à fond…je réfléchie…rester là pour la nuit (voir plus si affinité), bloquer deux rues…cela ne semble pas raisonnable, il faut tenter le tournant puis la descente…la maison est à 100 m !

 

Ok ! Analyse de la situation…pas rapide pour une fois, si je braque à gauche, la voiture glisse vers le trottoir…pas de panique, les pneus vont peut-être un peu souffrir mais aucune voiture ne sera emboutie…On se lance…mais d’abord, conseils internes à l’équipe….

-        Les enfants vous êtes bien attachés ? Ne bouger plus et taisez-vous, je vais avancer…

-        Attachez-vous bien, crie avec enthousiasme une petite copine présente….on va descendre très vite !!

-        Non, non….on va descendre tout-dou-ce-ment… mais j’ai besoin de calme (mon cœur bat la chamade !!)

 

Concentration extrême pour cette dernière figure du championnat…

 

Main gauche sur le frein à main, main droite sur le volant, on glisse, les muscles se crispent, la respiration se bloque…s’il ne faisait pas si froid…on entendrait une mouche voler ….

Les roues grincent et dérapent sur le verglas,  glisse à droite, contre-braque à gauche, mouvement interminable, fait des dizaines de fois mais on progresse !

La moitié de la descente est passée…les roues sont à peu près droites, je laisse filer…doucement sur les traces des autres, on descend  enfin tout droit !

 

17h45, nous voilà enfin devant la maison, où, me garer me semble un jeu d’enfant !

 

Les enfants enchantés, voir même excités par cette petite aventure polaire quelque peu sportive, courent s’assurer qu’il y a bien de la neige dans notre jardin, et commencent sans attendre une belle et bonne bataille !

Personne pour m’applaudir et me lancer des fleurs…mais aucune importance…j’ai gagné  une victoire sur moi-même !

Tremblante mais satisfaite d’être rentrée sans encombre, je peux maintenant rivaliser avec tous les champions de patinage artistique de France et de Navarre !

 

A bientôt, bande de parents !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le petit journal d'une femme inactive !
  • : Une bonne dose d'humour, un bon zeste d'amour, de très nombreux calins, quelques gouttes d'organisation et de volonté voilà la recette pour survivre dans une famille nombreuse !!!!
  • Contact

le petit journal

        Le petit journal d'une famille nombreuse !

Recherche