Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 12:14

Petit journal d’une femme inactive ! (juillet 2010)

 

Histoire de boulangerie !

 

Dans notre petit coin de paradis du Poitou, la seule boutique présente dans le village est…la boulangerie !

Et par chance, elle est située à moins de 50m de chez nous !

Depuis toujours les enfants ont le plaisir de s’y rendre tous les matins pour nous rapporter du pain bien frais !

Et summum de leur joie, ils peuvent y aller en pyjama !

Un dimanche matin de vacances, comme au quotidien, ils y partent, joyeux !

Filles n°3 (10 ans) et n°4 (4 ans), fils n°2 (6 ans) se précipitent et tombent non pas sur le sourire de la boulangère mais sur le regard interrogateur d’un monsieur…qui aussitôt interpelle quelqu’un à l’arrière de la boutique :

-        C’est normal qu’il y ait 3 enfants en pyjama dans le magasin ???

-        Oui, oui, cri une voix connue, ce sont les petits parisiens d’à côté, ils sont en vacances, ils viennent toujours en pyjama, c’est normal!

 

Et voilà comment les clichés peuvent être créés très rapidement !

 

A paris, on va chercher le pain en pyjama.

Si, si c’est vrai, je te jure, les petits parisiens qui habitent ma rue, y vont toujours en pyjama, ça doit être une tradition de là-bas, bizarre hein ces parisiens ??

 

                   *                                 *                             *

 

Courant juillet, fils n°2 (6 ans) se retrouve être le plus grand de la tribu, actuellement dans la maison, fils n°3 (3 mois), fille n°4 (4 ans) ainsi que deux petites copines de 5 et 7 ans passent des vacances avec nous !

Le « pèlerinage » quotidien à la boulangerie ne cessant jamais, fils n°2 est nommé responsable de cette mission !

C’est lui qui doit demander ce que maman souhaite acheter pour le petit déjeuner !

La première semaine, il fait ses preuves et me montre qu’il sait très bien passer les commandes, les félicitations s’imposent, c’est incontestable !

C’est donc sans aucune hésitation que la précieuse mission est reconduite la semaine d’après !

Très à l’aise, monsieur prend des libertés…

Le premier matin, les enfants partent en procession, et reviennent chacun avec une belle sucette en plus du pain!

-        Maman, le boulanger nous a donné des sucettes, dit fils n°2 !

-        Oh ça c’est gentil, lui répond-y-je, vous la mangerez pour le goûter …

Et je passe à autre chose!

 

Le second matin, même scène, sauf qu’une des deux petites copines a refusé l’offre de la boulangère, par contre fils n°2 annonce très fièrement avoir pensé à en demander une pour son copain le petit voisin, vraiment sympa ce garçon (quelle bonne éducation)!

Le troisième matin, ce sont les deux copines qui refusent la pourtant si précieuse friandise !

Moi, naïve et émue par la gentillesse de la boulangère ou du boulanger (va-t-elle (t-il) en offrir comme ça toutes les vacances ???)

La fin de notre premier séjour arrivant, je me rends dans la dite boulangerie régler ma dette, accompagné de fils n°2 !

La boulangère souriante comme à son habitude, l’aimable discutions habituelle s’engage et après quelques minutes, elle me demande :

-        Savez-vous que votre fils prend des sucettes tous les matins ?

-        Oui…mais non , il m’a dit que vous lui en faisiez cadeau…ce n’est pas le cas ??

 

Le doute, la crainte s’installe quand elle dit "prend"…c’est voler ou demander, le délie n’est pas le même, mon regard fait rapidement le tour de la boutique, où sont ces fichues sucettes…ouf !... repérées, elles ne sont pas accessibles, derrière le comptoir, donc il les demande !

J’en suis presque heureuse, mais pas au point de féliciter le délinquant en culotte courte qui se trouve juste à côté de moi, et qui s’enfonce la tête dans son tee-shirt histoire de se faire oublier !!

 

-        Alors mon garçon, tu as menti, et bien tu vas voir à la maison, on va en rediscuter avec papa !

-        Je m’en doutais un peu, me dit la boulangère, mais il est gentil, il en prenait pour tout le monde, c’est généreux !

-        Si on veut…Moi je n’ai qu’une seule chose à dire…il m’a roulé dans la farine… (dans une boulangerie…il aurait eu tord de ne pas essayer…l’endroit s’y prête bien !) 

 

Sur ces quelques mots,…la note est payée (le pain + 4€50 de sucettes, 10 sucettes en 3 jours) et  le coupable sort de la scène de crime un peu honteux. La générosité avec l’argent des autres, c’est un peu facile, mais bon, une bonne leçon de morale, quelques réflexions bien placées pendant quelques jours et l’affaire devrait être classée !

Par contre des félicitations se sont imposées pour les deux petites copines, réaliasant "l'importance" du délie, elles ont rapidement refusé les sucettes (recèle de sucrerie ou consommation de substances illicites, c’est vrai ça fait peur !) alors que fils n°2 continuait à en demander sans scrupule pour sa consommation personnelle est celle de sa petite sœur !

Bravo les filles !

 

A bientôt bande de parents !

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Patricia 28/09/2010 21:09


...et puis si les parents l'avaient rétribué à sa juste valeur pour toutes les corvées -pain , il ne se serait pas servi , na !!! ( bon, maintenant, L-M , on partage )


patricia 24/09/2010 14:43


un gros câlin au "coupable" parce que , pour l'avoir vu cet été, je sais que c'est un petit garçon charmant !!! :Patricia


inertwife 28/09/2010 14:01



Merci, merci !!


Il n'est pas si délinquant en culotte courte que ça...mais tout de même !!


Bisous à vous 4 !!



Présentation

  • : Le petit journal d'une femme inactive !
  • : Une bonne dose d'humour, un bon zeste d'amour, de très nombreux calins, quelques gouttes d'organisation et de volonté voilà la recette pour survivre dans une famille nombreuse !!!!
  • Contact

le petit journal

        Le petit journal d'une famille nombreuse !

Recherche