Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2007 5 01 /06 /juin /2007 16:14

www.st.benoit-du-lac.com/congregation/adresses.html

Vous pouvez lire l'article "Pas de kermesse" afin de comprendre un peu plus celui-ci !


Petit journal d’une femme inactive ! (Ascension 2007)

 

Les voies du Seigneur sont impénétrables !

 

Grand pont de l’Ascension, toute la famille prend la direction des murs provinciaux….

Fils aîné doit passer ces quelques jours dans une abbaye, avec les enfants de cœur de notre paroisse,  tous accompagnés par notre abbé. Nous profitons donc de cette belle messe de l’Ascension pour le déposer à l’abbaye bénédictine où, il  doit vivre les 48 prochaines heures au contact de nos bons moines !

Direction l’abbaye, où sous la pluie ; la mère de famille analyse la situation….les deux derniers, fils n°2 (3 ans) et fille n°4 (14 mois), seront dans ses jambes, râlochant et grognant, pleurant et  criant certainement même hurlant peut-être  !!!

Il est particulièrement recommandé dans une abbatiale de respecter le silence, d’autant plus pendant les offices…

La messe commence, fille n°4 décide alors de raconter sa vie à qui veut bien l’entendre !

A peine assise, consciente du dérangement, avec discrétion la mère commence les cent pas, en essayant vainement d’endormir l’enfant !

Peine perdue, elle préfère se diriger vers le cloître et l’hostellerie, plus éloignés de l’assemblée recueillie !

La petite, calmée, une tentative pour retourner dans l’abbatiale, c’est l’homélie, quelques phrases, sur la société actuelle, et les hommes qui sont, il faut le dire un peu égoïstes…

C’est à ce moment, que la simple mère de famille, que je suis, entend le moine qui dit l’homélie reprendre les deux éléments essentiels de sa dernière bafouille aux parents de l’école (qui par négligence….  ne se sont pas déplacés pour la réunion de préparation à la kermesse, retour aux réalités purement matérielles, dans ce moment si spirituel !)

 

La citation de notre Seigneur, bien connue mais si peu suivie :

« Ce que tu fais au plus petits d’entre les miens, c’est à moi que tu le fais »                                                         

                      St Matthieu, 25,40

Et le don de la Vertu d’Espérance que la bonté de notre Seigneur, nous a, à tous, accordés !

L’homme doit garder l’espoir, même s’il ne comprend pas toujours ce qui ce passe autour de lui !

 

A peine ces phrases entendues, la petite recommence à chanter, et le retour dans le cloître est indispensable et ce, jusqu’à la fin de l’office, aucun retour possible, cantatrice à jamais !

 

Quelle signification accordée à ces quelques minutes d’attention qui ouvrirent les oreilles maternelles à la Vérité divine, et que  sans prétention, elle avait, on peut le penser, compris quelques jours auparavant !

 

Les voies de notre Seigneur sont impénétrables, mais Sa Bonté Divine est infinie, et peut nous  faire comprendre qu’il est bon de savoir qui, est, dans le Vrai !

Déo gratias !

 

A bientôt, bande de parents !

Partager cet article
Repost0
30 mai 2007 3 30 /05 /mai /2007 15:54

En tant que présidente d'une association de parent d'élève, il arrive des moments où il faut mettre les pieds dans le plat....
Le texte qui suit, n'a jamais été distribué, car pour certains parents, notre Seigneur n'a pas son mot à dire, même dans une école catholique, alors une circulaire beaucoup plus administrative sans aucune allusion à la parole divine,l'a remplacé .Elle n'eu aucun effet sur la motivation des parents, mais celle-ci aurait peut-être eu le même résultats .....
Notre Seigneur nous envoie tout de même des messages que l'on ne peut pas rater....vous pourrez lire l'article , "Les voies du Seigneur sont impénétrables....." vous comprendrez mieux, ce que je veux dire !!!

 

Il semblerait que les circulaires ne touchent personne, alors peut-être qu’une petite histoire vous inspirera plus !

Il était une fois une petite école catholique, bien nichée dans le centre d’une jolie ville, dans laquelle les enfants de 3 à 11 ans étaient heureux !

Leurs parents avaient choisis cette école, pour que leurs chères têtes blondes soient bien prises en charge, bien accompagnées dans leurs premiers pas dans cette société si individualiste !
Oh ! L’intention était honorable,  rien n’est trop bon pour le bien être des enfants !

 

 

Mais toute aussi charmante qu’elle était, cette école avait de temps en temps besoin d’aide, et c’est là qu’un petit groupe de parents donnait un coup de main, plein de bonnes intentions, tous œuvraient comme ils le pouvaient, malgré leur famille, leur travail et d’autres engagements à droite à gauche !!

Rapidement, on les appela les irréductibles, car leur principale mission étaient de combattre l’individualisme qui montait encore et encore !!!

 

Et Jésus disait : « Ce que tu fais au plus petit d'entre les miens, c’est à moi que tu le fais ! »

Saint Matthieu, 25,40

 

Dans une petite école catholique, cette parole aurait dû avoir des échos, mais malheureusement, pour tout le monde, le cœur et la raison des parents restaient fermés à ces propos !

Le petit groupe d’irréductibles, essayait malgré tout d’organiser des manifestations, pour maintenir cette ambiance sympathique et chaleureuse, si chère à tous les enfants, contre vents et marées, ils s’obstinaient à organiser un beau partage de galette des rois, un carnaval aussi coloré que possible ou encore la fameuse kermesse que tous les bambins attendaient avec impatience !

Le moment tant attendu arriva et les préparatifs commencèrent !

Malheureusement, les irréductibles se retrouvèrent seuls, ou presque, 2 jolies mamans et un gentils couple, apportèrent toute leur bonne volonté, et leur dynamisme. Malgré cette grande générosité, la kermesse ne pu voir le jour.

 Les irréductibles n’étaient pas assez nombreux ! C’était la fin d’un beau rêve pour presque 200 enfants !

Heureusement, le Seigneur avait fait don aux hommes de la vertu d’Espérance, et c’est pour cela que les irréductibles organisèrent une autre réunion, afin de redonner aux enfants  l’espoir d’avoir leur kermesse annuelle !                  
                               La fin de l’histoire est entre vos mains,

 la prochaine réunion est donc jeudi prochain !

toute l’équipe des irréductibles attendra votre venue !!

La présidente de l'association des parents d'élèves.

rentr--e--des-classes-PJUFI024-copie-1.jpg

Partager cet article
Repost0
9 janvier 2007 2 09 /01 /janvier /2007 17:37

2007

Petit journal d’une femme inactive ! (jan 2007)

 

 

Artiste en herbe !!

 

 

Nous voici, installés dans nos nouveaux murs depuis bientôt 1 mois !

Après le « décartonnage », la pose des rideaux et des tas de menues broutilles qui occupent bien mes journées !

Une fin de matinée, comme toutes les autres, je vois descendre fils n°2 (2 ans ½), de gros feutres à la main !

Pensée rapide comme l’éclair…

 

-        Où a-t-il écrit !!! Nos peintures toutes neuves !!

 

La quête commence, je cherche à l’étage dans toutes les chambres, les couloirs, les portes d’armoires et de placards, sur les meubles et même  les couettes…rien…mais où donc as-t-il exercé son art ????

 

Je rentre dans la chambre de fille n°4 (10 mois) pour vérifier !

Et là, qu’elle n’est pas ma surprise de la voir, tranquillement assise sur son tapis au milieu de ses jouets, coloriée sur chaque centimètre de son visage et de son cuir chevelu  !!

Il est écrit dans le  grand livre 
 qu’il faut laisser les enfants s’exprimer, et que tester tous les supports est enrichissant….je n’ai pas trouvé la ligne disant que la petite sœur est un support réellement intéressant !!!

 

Mais bon …                                                 .b--b---colori--039-copie-1.jpg

 

A bientôt, bande de parents !

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2006 2 05 /12 /décembre /2006 19:43

Petit journal d’une femme inactive ! (dec  2006)

 

Quel trimestre ! (3)

Le jour D ! Ou le déménagement 
    
             
Le déménagement était prévu sur deux jours !valises072.jpg

Débarquement de l’équipe, le mardi matin à 8 heures, ils sont 4 !

Efficacité indiscutable en l’espace de deux heures, tous les meubles du salon sont emballés, ficelés et déposés avec délicatesse dans le camion (55m3), par un seul et unique déménageur, les autres se sont attaqués aux cartons et à l’étage !!

Tous les enfants, sont déclarés pensionnaires pour une semaine (minimum…) sauf la petite dernière (encore accrochée au sein de sa mère !) qui sera considérée comme demi-pensionnaire chez sa marraine !

Un grand merci à tous nos  amis qui ont récupérés  nos enfants  ainsi qu’aux grands-parents  paternelles qui ont hérité de fils n°2 pour une dizaine de jour (tarif spécial…2 ans ½) !!

La mère de famille, se trouve donc libre comme l’air… pour faire les tous derniers cartons…salle de bains, et encore quelques placards, à droite à gauche !!

 

C’est en fin de matinée que le chef d’équipe annonce un premier « débarquement » dans la nouvelle maison…mais…mais…les peintres sont en pleine action…l’arrivée des meubles n’était prévue que le lendemain…houille malentendu !!!

 

Petit coup de fil à l’autre chef (de travaux…) ! J’ose à peine lui dire… on arrive dans deux heures….

 

C’est après le déjeuner que le camion se gare devant la maison, juste au pied de la terrasse, et là commence alors la danse des meubles qui ne passent jamais par la porte d’entrée mais par toutes les fenêtres de la maison, que se soit au  rez-de-chaussée, au 1er ou au second !!

D’un côté tant mieux, les peintres terminent les entourages de porte du salon !!

La salle à manger n’est encore qu’un terrain en friche…et la cuisine en  chirurgie reconstructive intense !!!

C’est avec un beau soleil de décembre que se termine la première journée, ils sont maintenant 7 pour tout décharger, après les meubles, les cartons se mettent à leur tour à voler par les fenêtres, aucun ratage…OUF !!

Le deuxième jour, 8h30, ils débarquent de nouveaux à 5, aujourd’hui Monsieur est là, les déménageurs terminent de vider la maison, dur, dur le deuxième camion de 55m3 est plein à raz bord (ils avaient prévus 84 m3…55+55= ?)

Les derniers cartons voltigent à travers toutes la maison, chambres 1, 2, 3, 4, 5, 6,7…pas trop d’erreur, beaucoup de sueur, la maison prend forme !

Mais la première soirée au coin du feu, n’est pas pour tout de suite !

 Les meubles de la salle à manger et tout l’électroménager  se retrouvent au milieu du salon…

 

La mère de famille, fatiguée et poussiéreuse mais satisfaite par la fin du déménagement, une bonne chose de faite, se pose quelques minutes sur un petit coin de tabouret vide au milieu du salon, face au réfrigérateur qui n’a pas encore trouvé sa place, au milieu des cartons à défaire, des cadres à poser et de la saleté des travaux.

Elle prend son téléphone et…

 

-        Allo, Maman 

-        Oui !

-        Je suis dans mon nouveau canapé rouge, avec un verre de martini à la main et devant un bon film et vous ???

-        Dans le bureau, mais dit donc….  vous avez été rapide !!!

 

Sans commentaire….sourire !

Ouf ! Nous sommes enfin dans nos murs! 


A bientôt, bande de parents… .

                             boite-de-conserve071.jpg

 

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2006 3 29 /11 /novembre /2006 18:50

Petit journal d’une femme inactive ! (oct /nov /dec 2006)
Quel trimestre ! (2)                                    

Deux mois intenses !                  

 Ou les travaux !

 

Ah ! Quelle entreprise sérieuse!                             

Tout devait commencer à 8 heures ce lundi  matin, et en passant devant la nouvelle maison, la voiture pleine d’écoliers à conduire à l’école (logique par principe…), à 8h20, le garage de la dite nouvelle maison se transformait en annexe de M. Bricolage !

Sourire sur les lèvres du chauffeur (chauffeuse, serait plus politiquement correcte…mais ça  fait bouillotte, non ?)

Sourire donc, merveilleux,  bon début !!

 

Ils sont là !

 Demain, première « inspection » dans des domaines multiples et variés qui n’ont entre eux qu’un seul et unique point commun…ils sont tous parfaitement inconnus de la mère de famille….

Tous les détails ont été discutés entre Monsieur et le chef, tant que les travaux n’en sont pas au choix de la couleur des murs, Madame se sent moyennement concernée (avis tout à fait personnel, folle du bricolage, se faire connaître …)

 

Après avoir casé les deux derniers (2 ans et 6 mois…) direction la maison, trouver les chefs (chef plombier, chef électricien etc.…)

Lors de la première visite (plus sympa que réunion même si…) pas de question à poser, juste regarder et observer…

Houille !!! Ils ont déjà arraché l’électricité, les veilles tentures…vision terrifiante, massacre à la tronçonneuse revu et corrigé, sans tronçonneuse ni sang mais avec perceuse et poussière !!!

Ce n’est pas le moment que l’entreprise nous lâche, on ne met pas un pied devant l’autre, restons positif, optimiste, cela ne peut que s’améliorer !!!

Pendant deux mois, trois fois par semaine, les visites se succèdent, et bien sûr entre deux visites, les cartons commencent à s’entasser dans la future ex- maison…

Tout est toujours organisé pour que la mère au foyer oisive (par principe…encore un…) ne s’ennuie jamais !!

Mais le plus drôle, sont les « visites »  où Madame arrive avec les questions de Monsieur (pas les siennes évidemment) et pour lesquelles, la (ou les) réponse(s) se trouve(nt) être de nouvelles questions….Que faire, répondre naturellement quand la nature du questionnement rentre dans les attributions de Madame…Si si ! C’est arrivé, mais dans le cas contraire ?

Prendre le portable (que l’on aura pensé à remettre en charge….) et appelé Monsieur, en priant (discrètement) notre Seigneur qu’il ne soit pas en réunion (juste pour faire avancer le chantier…on arrive dans un mois avec les meubles, le chat, le lapin et….. les 6 enfants…..)

Ouf ! Généralement les réponses furent immédiates….

Arrive le moment de choix des couleurs pour la peinture (salons, salle à manger et chambre des parents), Madame se sent enfin vraiment concernée et demande alors l’échéancier…..tout en terminant sa phrase...le doute s’installe…ne serait-ce pas plutôt le nuancier…déformation professionnelle de Monsieur qui déteint sur Madame…vous suivez ?

Donc le choix, rose Barbie dans les salons et bleu Action Man dans la salle à manger….version pour les enfants, qui n’a pas engendré, que, des hurlements de joie….

Soyons sérieux même si les adultes sont en grande minorité dans cette maison, elle doit être vivable.. .donc rose très pâle dans les salons et jaune paille dans la salle à manger, les escaliers et l’entrée...ouf !!…les enfants n’auront pas hontes (peut-être) des choix de leurs parents !!!

Globalement, tout c’est bien passé, il faut simplement se faire une raison et savoir que changer d’avis n’est pas humiliant, et que seul les imbéciles ne modifient pas leurs projets….et dans les vieille maisons…rien n’est jamais garanti…et surtout pas les travaux !

 

A bientôt, bande de parents !

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2006 7 05 /11 /novembre /2006 18:25

Petit journal d’une femme inactive ! (oct/nov /dec 2006)

 

Quel trimestre ???  (1)

 

-        Allo, Maman 

-        Oui !

-        Je suis dans mon nouveau canapé rouge, avec un verre de martini à la main et devant un bon film et vous ???

 -    Dans le bureau, mais dit donc….  vous avez été rapide !!!

 

Silence……

C’est à ce moment qu’il faudrait, recadrer les choses, remettre le contexte et donner une idée un peu plus juste de l’environnement …. de l’action  et du décor ….

 

Quelques semaines au paravent,  l’excitation de la signature encore toute présente,  les nouveaux multipropriétaires, Monsieur et Madame sortent de chez le notaire et se disent en cœur :

-        Allons voir notre nouvelle demeure….

Heureux avec leurs nouveaux trousseaux de clefs, ils arrivent devant la « ruine », nouvelle nomination de la demeure familiale !

Dixit le  syndic de la résidence voisine, lors d’une discutions téléphonique houleuse chez le notaire ….

Au moins maintenant, le suspens est levé, sur la pensée exacte du voisinage sur la nouvelle acquisition !!!

 

Après un tour de piste, les nouveaux propriétaires mettent en place leur stratégie de travaux, tout commencera dans 5 jours, et normalement pour 2 mois, peinture, plomberie (et oui …tout est en plomb, les enfants  sont déjà pas mal atteints…pas besoin de rajouter le saturnisme !!), électricité, bien évidemment, seul les maisons ayant des fils de cotons sont intéressantes….la cuisine et les salles de bain font parties de la même évidence  ( revoyez vos classiques…maison de campagne XIVème….2 ans plus tôt…tient du déjà vu…)

 

La mère de famille enfile sa multi casquette….plus que quelques jours et elle deviendra championne en réunion de chantier, sur des sujets qu’elle ne maîtrise…absolument pas !!!

 

A suivre !!!

 

A bientôt, bande de parents !

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2006 2 17 /10 /octobre /2006 16:51

Petit journal d’une femme inactive (OND annexe 1 ,2006)

 

Histoire d’EDF !

 

Attention ce sujet peut choquer les agents EDF sensibles,

Et ne doit pas être lu par les plus émotifs !

Ces faits sont tirés d’une histoire vraie !

SNIfF!!!

 

Le matin juste avant la signature chez le notaire, coup de téléphone réglementaire avec l’EDF, afin de prendre rendez-vous pour le relevé du compteur, tout ce qu’il y a de plus normal !

Explication du contexte, rapide !

-        Adresse ?

C’est bon.

-        Nom des anciens propriétaires

 C’est bon aussi.

-        Numéro du compteur ?

-        Ah  non ! j’en sais rien, je ne travaille pas chez vous, et je ne sais même pas où il se trouve dans la maison…..faîtes sans !

Mais la situation se dégrade, lorsque la charmante hôtesse EDF, annonce 4 compteurs différents sur cette même adresse et qu’en plus…le dernier a été fermé, presque 2 ans au paravent !!

Pourtant à chaque visite, l’électricité fonctionnait… inexplicable, incompréhensible, réellement mystérieux !!

Que ce passe-t-il donc dans cette maison ???

La question est posée aux héritiers présents lors de la signature (la propriétaire âgée de 99 ans, étant décédée depuis peu), une recherche de factures potentielles est effectuée mais en vain, pourtant chacun affirme bien qu’il y a du courant dans la maison….pourvu que rien ne soit illégal !

 

Le temps du trajet du retour, le mystère grandit, mais le notaire est au courant, nous l’avons branché sur la question…oui, je sais c’était facile…en deux mots, nous nous considérons comme couverts…..enfin peut-être….

 

La première visite des nouveaux propriétaires dans leur charmante nouvelle, vieille demeure, va élucider ce mystère…

Dans un tas de papier laissé dans un coin de la salle à manger, Monsieur toujours curieux de faire de nouvelles trouvailles dans toutes les vieilleries qui l’entourent, pour une fois... a eu raison de fouiller…..Donc Monsieur découvre une carte de visite annonçant que l’ancien propriétaire (mort en 1972…soit il y a près de 35 ans) quittait son poste à l’EDF pour entrer dans un cabinet d’ingénieur…..

 

     Et voilà !!! Le mystère n’en était plus un, nous aurions dû ne rien dire et comme cette charmante  mais non moins onéreuse famille, toute notre tribu aurait vécu au frais de la société sans aucun complexe et ce…pendant de longues années !!!

 Tout cela  s’est confirmé, le jour du fameux relevé de compteur - plage horaire d’attente EDF, 4 heures dans une maison vide et sans chauffage,  l’EDF offre l’électricité à vie à ses agents et à leurs descendants…mais ne peut leur permettre de prendre leur portable pour prévenir l’abonné de leur arrivée prochaine sur le lieu de relevé afin de ne pas le bloquer trop longtemps ….- sans commentaires……revenons au relevé du dit compteur, bloqué  au maximum de la puissance ( et donc à l’abonnement le plus cher, rarement utilisé), depuis combien d’années ?  Aucun calcul précis n’a été fait et ne sera fait, mais une chose est certaine, cela faisait plusieurs décennies qu’aucune facture EDF n’était arrivée dans cette maison !!!

Nous allons remédier à tout ça….nous ne sommes pas des parasites de la société *!

 

A bientôt bande de parents !

 

* Citation : Mme Dussaigne prof de sport à la MELH, dans les années 80,  les anciennes s’en souviendront ! Elle affirmait, elle, que nous étions toutes des parasites de la société !! Un bon souvenir maintenant !

 

 

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2006 7 17 /09 /septembre /2006 16:49

Petit journal d’une femme inactive ! (sept 2006)

 

Il y a  un contrat sur ma tête …..     rentr--e--des-classes-PJUFI024.jpg

Ou la mort programmée des nouvelles générations !!!

 

Pour assurer l’avenir de nos enfants, les changements d’école sont parfois nécessaires !

Mais bon, il faut ce qu’il faut, en tant que mère au foyer oisive, ma disponibilité est donc complète. Une école  à droite, une école à gauche, on ne va pas se rendre malade pour  quelques  kilomètres  supplémentaires  !!

Venons-en au vif du sujet !

Pour 4 enfants scolarisés, (et deux à la maison, pour être sur d’occuper mes journées…), 3 écoles. Heureusement, une collégienne de surcroit pensionnaires, limite les accompagnements nécessaires !!

Donc il nous reste, encore 3 enfants, 2 dans le privé hors-contrat (liberté, liberté chérie, programme scolaire libre et prière quotidienne, autant qu’on en veut) et 1 dans le privé sous-contrat (rattaché à l’Education nationale, obéissance complète aux dernières réformes, jusqu’aux prochaines ….)

Le mois de septembre porte à sa fin, les réunions de rentrée se succèdent !

Je commence par le privé sous-contrat, fille n°2, entre en CM1, dans la même école depuis la petite section, pur fruit de l’Education nationale, elle est plutôt brillante, en tout cas, pas de soucis pour les devoirs, la discipline etc.…

Donc me voilà, un samedi matin…chouette une grâce-mat de moins (les mauvaises habitudes se prennent vite…)…au milieu des autres parents, nous sommes tous, attentifs aux explications de la maîtresse, toute neuve, qui sort du CFP (IUFM privé..kif-kif) et qui nous donne en 2 bonnes heures les grands principes des nouveaux programmes….

Après une rapide explication sur le français…très rapide car l’orthographe, la grammaire et la conjugaison…ne prennent que…1 heures1/4 par…semaine…norme de l’éducation nationale…appliquées au pied de la lettre par cette toute jeune maîtresse !!

Voilà qu’elle nous informe que certain de nos enfants ne savent toujours pas reconnaître le verbe dans la phrase (piqure de rappel…nous sommes en CM1)…

Donc nous chères têtes blondes ne reconnaissent pas le verbe dans la phrase...Alors…solution facile, les parents chaque soir…tient la maîtresse (tel Ponce Pilate) s’en lave les mains, donc chaque soir, souligner les verbes dans les leçons d’histoires, de géographie ou de science…et là, plus de soucis….

-         ça va venir… 

Quelques jours plus tard, le tour de la réunion de fille n°3 arrive, petite école hors-contrat (liberté, liberté chérie…), classe de CP, même intérêt pour l’ensemble des parents, on écoute religieusement la maîtresse !

Méthode syllabique-gestuelle, oui, je sais, méthode démodée, arriérée, voir dangereuse, polémiquée à fond dans la société actuelle, les dinosaures existent toujours, en les cherchant, on les trouve !!

Après quelques minutes d’explications sur les techniques d’apprentissage de la lecture, la maîtresse nous annonce sur un ton solennel…

-         Dès le retour des vacances de Noël, les enfants apprendront à reconnaître le verbe dans la phrase, car toute la phrase tourne autour du verbe…sans le verbe, rien ne peut se faire !

A vous d’en tirer les enseignements…

Sans commentaires…

 

A bientôt, bande de parents !!

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2006 2 18 /07 /juillet /2006 09:39

Petit journal d’une femme inactive (juillet 06)

 

…..Une drôle de maison, pirouette cacahuète…..

 

Enfin les vacances….les enfants sont partis par monts et par vaux (sauf, bien évidemment  n°6, 4 mois, trop jeune pour quitter les jupes de sa mère !!!).

Je disais donc… les 8 jours de congés estivaux bien mérités de la mère de famille ont été délicieux…mais quel retour !

Il est vrai, que depuis quelques semaines l’homme de la famille « cherchotait » un toit plus grand pour nicher sa progéniture, et pour se rapprocher d’un moyen de transport plus adéquate …changement de poste donc changement de localisation….etc…je ne vous fais pas de dessins…

Donc, j’en reviens à la…dite future maison de nos rêves (version ville et non plus campagne…vous suivez ????)

Première visite début juillet, c’est au cour d’une conversation entre amis que Madame apprend que Monsieur va visiter une maison….bon il n’est pas trop tard pour l’accompagner…c’était moins une !!

Visite, intéressante ; grande espace, nombreuses chambres, beaucoup de charme et aussi beaucoup de travaux !!

Tient, c’est du déjà vu ….la routine s’installe !!!

Bon, rien n’est décidé, il faut d’abord passer par la case…banque…Monsieur s’en occupe.....

Feu vert de l’agence bancaire, du moins de la gestionnaire, le marathon commence, proposition, négociation, le prix tombe, signature et voilà, maintenant deux choses….

Il faut vendre la maison….et l’apprendre aux enfants.

 Je vous laisse deviner ce qui peut être le plus difficile !!

Les retours de chacun se faisant au compte goutte, nous attendons que la majorité soit présente pour clamer avec joie la bonne nouvelle….

Bon accueil de cette majorité, mais reste le plus douloureux…fille n°1 (bientôt 13 ans.. .dur, dur…) est la seule absente, elle doit rentrer de son camp de guide….difficultés en vues…

Mercredi soir, 18 heures, la bonne mère de famille dévouée, sort d’un goûter chez une amie pour aller chercher (avec la fratrie au grand complet…oui, oui les vacances sont terminées…) la prunelle de ses yeux, son amour de bébé… fille aînée !

Discussions anodines, la laisser dire au revoir, pleurer un peu avec ses copines et ensuite raconter son camp (premier résumé d’une belle série qui va durer…longtemps…) mais bon, il faut savoir affronter le danger : annonce du déménagement (il faut tout de même préciser qu’un courrier maternel, avant vaguement anticiper le futur événement familial…)

Prenant son courage à deux mains :

-        Ma chérie, j’ai une grande nouvelle…on va déménager….

-        (hurlement)..NON !!!!Je ne voulais pas, j’en étais sûr, quand j’ai lu votre lettre j’ai dis aux filles : NON !!!!!!! La maison leur a plue !!!!!!!!!

 

Imaginez des larmes (de colère, de tristesse) sur les joues (grises) d’une « guidouille » que n’a dû se laver que 4 ou 5 fois en 17 jours….cela donne… une marée noire….

Ne perdant pas son sang froid, après quelques explications assez directes (toi perdre maison, mais pas perdre copines, paroisse ou guidouilles, garder petites habitudes et gagner du temps sur W-E car plus près transport depuis la pension…)

-        Essuies tes larmes et va chercher du pain !!!

Ne jamais perdre le nord, garder en tête l’essentiel de la vie quotidienne, assurer du pain aux enfants !!

 

Ce n’était que le commencement de quelques jours de râleries intenses, coup de téléphone incendiaire dans un magasin, pour prévenir la responsable féminine de ce carnage, qu’une agence envoie deux personnes pour visiter la maison, alors qu’à 10h30, mademoiselle se lève tout juste…et donc n’est pas présentable !

-        MOI, je ne veux pas qu’on vende la maison  et en plus c’est MOI qui doit faire les visites…ce n’est vraiment pas normal !!!

Vous avez un commentaire à faire….moi non …on fait avec, dans la limite du respect dû aux parents !!

 

A bientôt bande de parents !!

Bonnes vacances à tous !!

scout-066.jpg

Partager cet article
Repost0
13 juin 2006 2 13 /06 /juin /2006 09:23

Petit journal d’une femme inactive !! (juin 2006)

 

Alouette, je te plumerai version…pigeon !

 

La maison étant située à la lisière d’un petit bois, nous avons la chance d’avoir de beaux oiseaux qui se croient à la campagne : hiboux, merles, mésanges, rouges-gorges et bien sûr pigeons se bousculent gentiment dans le jardin !!

Mais ce bonheur parfait serait….sans compter la présence de Messir félin alias Clovis le chat de la famille !!

Un chaud matin de juin, prête à partir pour faire les dernières courses pour les camps des trois aînés, la mère de famille toute dévouée au confort de sa progéniture ferme les volets du salon afin de préserver….un peu…de fraîcheur !!

C’est alors que son regard se pose sur un tas de plumes et un chat, au milieu du jardin, LE chat veille très attentivement sur cette masse inerte …

Afin de ne pas propager plus avant la grippe aviaire…si férocement combattu en France durant cet hiver 2006,  prenant son courage à deux …gants en caoutchouc pour la vaisselle, sans hésitation, direction le jardin !

Et là, quel dommage, le volatile n’a pas encore rendu l’âme….que faire ?

La situation aurait été tellement plus simple, si les blessures infligées par le chat avaient été mortelles (rapidement mortelles bien sûr !!)

Et bien non, malgré un dos à vif, une absence évidente de queue, l’animal est encore vivant, son  œil triste et plus très vif observe !

Echange de questions avec fille aînée, seul témoin du désarroi parental, et d’ailleurs, fils aîné absent cela évitait d’avoir à créer dans l’urgence un service de soin intensif, long séjour à la maison !!!

Comment mettre fin aux souffrances de ce colombidé ?

Première pensée « l’éther », mais personne n’ignore que depuis plusieurs années, sa vente est interdite (toxicomane…oblige…).

Direction la voisine, qui  a peut-être encore un vieux flacon au fond d’une armoire à pharmacie….et bien….non !

Par contre, grande discutions dans la rue, chacune a sa petite idée, sur la manière de l’achever, de l’étouffement, en passant par, le  jeter contre un mur, pour arriver au couteau de cuisine bien aiguiser afin de rejouer « la mort au trousse » façon révolution française !!!

 Après réflexion, un petit coup de fil au vétérinaire du bout de la rue, et la jeune secrétaire nous propose un flacon.

Fille aînée se précipite (l’heure tourne et les courses n’attendent pas…)

A son retour, choix du sac plastique (Geneviève Lethu, très bonne qualité, épais et sans trou), serviette en papier au fond du dit sac, direction  le jardin, où le chat tient toujours compagnie…  au pauvre pigeon.

Avant tout, mettre les gants (toujours ceux de la cuisine) et vider le contenu de la petite bouteille sur les serviettes au fond du sac…. odeur d’éther…

Se diriger doucement vers le pigeon, tendre les mains….et là…O surprise !…Dans un dernière élan, l’oiseau décolle vers l’arbre du voisin, nous laissant hébétées avec notre sac et cette odeur d’éther suffocante !

La prochaine fois…on commence par essayer d’attraper l’animal avant d’en référer à tout le quartier !

 

A bientôt, bande de parents !

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le petit journal d'une femme inactive !
  • : Une bonne dose d'humour, un bon zeste d'amour, de très nombreux calins, quelques gouttes d'organisation et de volonté voilà la recette pour survivre dans une famille nombreuse !!!!
  • Contact

le petit journal

        Le petit journal d'une famille nombreuse !

Recherche